Interdictions de sociétés russes : fuite en avant à Kiev

ARO Aeroflot 777-300ER Artwork K65276
ARO Aeroflot 777-300ER Artwork
K65276

Le gouvernement ukrainien a interdit ce 25 septembre les vols des compagnies Aeroflot, Transaero et d’autres compagnies russes en Ukraine, par la voix du premier ministre Iatseniuk qui a déclaré que : “les avions russes avec des drapeaux tricolores russes n’ont rien à faire dans les aéroports ukrainiens” (RBK). L’interdiction s‘étend au survol du territoire (largement utilise par les compagnies russes notamment pour les transports à destination de la Turquie, destination de vacances très populaire en Russie). La direction de l’aéroport Zhuliani de Kiev a indiqué que ces mesures priveraient l’aéroport d’un tiers de ses revenus (rappelons qu’un nombre considérable de citoyens russes ont de la famille en Ukraine et vice versa). Cette nouvelle salve ukrainienne prolonge les interdictions d’usage de programmes russes dans les organismes publics (en premier lieu, ceux du laboratoire Kaspersky).
Ces mesures apparaissent comme une tentative désespérée du pouvoir de Kiev pour faire parler de lui et se rappeler à l’attention des puissances occidentales, au moment où l’Occident se voit contraint de reprendre le dialogue avec Moscou dans le contexte du désastre en Syrie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s