La Russie en 1ere place mondiale avec 40% de cadres supérieurs au féminin (Grant Thornton)

rolf

Les résultats d’une évaluation Grant Thornton révèlent que les équipes de direction des entreprises russes sont composées en moyenne de 40% de femmes, ce qui est sans équivalent dans le reste du monde, sans qu’il soit pour cela besoin de politique de « parité » ou de  « gender equality ». Selon cette étude du cabinet d’audit global, contrairement aux idées reçues, les pays scandinaves sont loin derrière la Russie sur le thème de la mixité: la Suède apparait en 9 ème place seulement, la Finlande en 17 ème. Les Etats-Unis sont en 27 ème position.

Il semble qu’il faille y voir l’héritage de l’URSS, où l’emploi des femmes était historiquement élevé, puisque d’anciennes républiques soviétiques ou des pays de l’ex-bloc communiste occupent toutes les places suivantes de cette étude jusqu’à … la France, 7 ème avec 33%.

Si l’on compte beaucoup de femmes parmi les cadres supérieurs russes, elles se font plus rares au poste de PDG (5% du RBK 500). Une donnée s’inscrivant dans la tendance des grandes économies : le classement US Fortune 500 affiche pour sa part un taux de 4,8% de femmes PDG. Toutefois, alors que les PDG de géants américains tels que General Motors et Pepsico s’accordent au féminin, il faut descendre à la 71ème place du RBK 500 (Tatiana Lukovetskaya, CEO du géant de la concession automobile ROLF, en photo ci-dessus) pour trouver la première société dirigée par une femme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s