Publication du rapport du Senateur Del Picchia : relations avec la Russie, comment sortir de l’impasse ?

del piccia

Robert Del Picchia, Senateur LR, vice-président de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat depuis 2001, président du Rassemblement des Français de l’étranger (RFE), publie avec Mme Josette DURRIEU et M. Gaëtan GORCE  a publié un rapport  au nom de la Commission des Affaires Etrangeres , de la Défense et des Forces armées sur les relations avec la Russie le 7 Octobre dernier : http://www.senat.fr/rap/r15-021/r15-021.html

On lira avec un intérêt tout particulier l’Audition au Sénat d’Hélène Carrère d’Encausse, en date du 4 février 2015, attachée au rapport.

Difficile de résumer cette intervention d’un grand intérêt. Quelques citations : « Ne soyons pas naïfs ! Des milices russes se battent sans insigne en Ukraine. La pratique n’est pas si rare. Les États ont pris l’habitude de se cacher derrière des sociétés de mercenaires pour défendre leurs intérêts sur les théâtres d’opérations. Ils l’ont fait à Maïdan comme ils l’ont fait en Irak avec Blackwater. En 2004, lors de la Révolution orange, des ONG américaines payaient des gens pour qu’ils continuent de manifester. (…) N’oublions pas que les Polonais et les Lituaniens, aujourd’hui si véhéments à l’encontre de la Russie, ont été en leur temps des peuples impérialistes, dont la domination n’avait rien de particulièrement doux. C’est contre l’empire polono-lituanien que les Ukrainiens ont pris leur indépendance, en se tournant vers les Russes, au XVIIe siècle. La Pologne est une grande puissance et se considère comme l’équivalent de la France dans cette partie de l’Europe. Le président Kwasniewski, ancien communiste, m’avait un jour affirmé : « pas question pour les Polonais de jouer un rôle de trait d’union entre l’Europe et la Russie, ce que nous voulons, c’est attirer l’Ukraine dans l’Union européenne puis tirer le rideau ». À cet égard, c’est dès le début des années 2000, lorsqu’il a été envisagé d’en faire un élément d’une Europe anti-russe, que l’Ukraine a été perdue pour la Russie – en partie seulement, tout le problème est là ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s