Chronique de Felix le chat : le Russien prie pour Paris

priere

[photo d’une route russe après les attaques : « Prions pour Paris »]

« Les avions russes bombardent et bombarderont en Tchétchénie uniquement les bases de terroristes. Nous pourchasserons les terroristes partout. S’ils sont à l’aéroport, ça sera à l’aéroport. Cela veut dire, veuillez m’excuser, que si on les attrape dans les toilettes — on les butera dans les chiottes. C’est une question définitivement close ». (Blondin, en 1999).

A l’instar de mes compatriotes russiens, je compatis aux attentats qui se sont déroulés à Paris le 13 novembre. Le Russien, homme de culture (j’espère ne pas te surprendre en te disant cela, le Russien, ben tu vois, il est surement en général plus cultivé que le Qatari pour lequel tu as construit un Louvre artificiel), il aime la France parce que pour lui, c’est une terre de culture, de peinture, de grande littérature, enfin c’était…

Mais cela demeure dans l’imaginaire du Russien, qui aime à y passer quelques jours quand il a quelques roubles devant lui. Dès 3h00 du matin, le 14 novembre, le Russien est venu déposer des fleurs devant ton ambassade. Beau geste, la classe. Vous les Frantsouzy, vous faites plutôt dans la caricature, si je me souviens de ce qu’a fait ton journal satirique préféré suite à l’explosion de l’Airbus russe en Egypte. Pas classe… mais c’est la liberté paraît-il… Faut vivre avec son temps postmoderne…

Le Russien, tu vois petit Frantsouz, sait ce qu’est le terrorisme depuis près de 15 ans et il vit encore avec. Avec la peur au ventre quand il prend le métro ou le train, chaque jour, quand il sort… Mais il continue à vivre et je t’encourage à faire de même, ne te rends pas, ne cède pas. Je me souviens, il y a 15 ans, votre presse aux mains de trotskistes attardés, aujourd’hui aux commandes de vos media écrivaient que ces attentats avaient été fomentés par le FSB, la maison de Blondin, afin d’asseoir l’autorité naissante de Blondin. Comme s’il avait besoin de ça ! Je me souviens de votre presse d’alors, parcourue par le doux frisson de la rébellion, qui soutenait alors les Tchétchènes, appelés « rebelles ». C’est vrai, Bassaev, était un doux idéaliste… Je n’ai pas oublié Boudiennovsk, la Doubrovka, Beslan. Tu préférais évoquer les « horreurs » commises par l’armée russe, ben ouais désolé, la guerre c’est sale et celle contre le terrorisme encore plus, rappelle-toi de la guerre d’Algérie. Aujourd’hui, dans la presse russe, pas un journaliste n’a écrit que les attentats de Paris sont le fait de la DGSI pour assurer la réélection de M.Hollande… Faudrait juste être tordu pour écrire ça.

Les événements ont eu l’air de déciller les yeux de ton M.Hollande sur la marche du monde. Il prône désormais une vaste coalition contre les bandits en babouches, il est un peu apeuré, il en appelle à l’ONU (un machin qui ne sert à rien) et à l’OTAN, il ne fait plus du départ de Bachar un préalable. Il aurait enfin compris qui est le véritable ennemi !! J’espère également qu’il va apprendre à mieux choisir ses alliés. Certes, tu vends des bricoles aux Saoudiens, aux Qataris et aux Emiratis, mais n’oublie pas que ces pays financent le terrorisme. Et il me semble que tes élites (faut-il vraiment les appeler ainsi ? Réfléchis si elles méritent cette appellation et au besoin plonges-toi dans Ortega Y Gasset), le nain ou M.Hollande, vous vous êtes trompés sur vos amis…

Il te faut désormais petit Frantsouz t’approprier un logiciel que tu as oublié depuis longtemps et avec lequel le Russien vit depuis des années, celui de la guerre. Courage, la Russie est à tes côtés. Saches que le Russien n’abandonne jamais le camarade tombé au combat !!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s