Emmanuel Todd parle des « signaux faibles » encourageants de la Russie

todd

Emmanuel Todd tente, depuis le début de sa carrière de démographe à Cambridge il y a plus de 40 ans, de prévoir l’évolution des sociétés travers leurs indicateurs démographiques, ce qu’il appelle les « signaux faibles ». La Russie est un de ses terrains d’analyse de prédilection. Dès 1976, Emmanuel Todd avait conclu à l’effondrement probable du système soviétique en observant la remontée des taux de mortalité infantile en URSS.

Todd observe à l’inverse aujourd’hui que la mortalité infantile en Russie est « en train de diminuer de façon spectaculaire », tandis que les autres indicateurs démographiques affichent une amélioration significative, « qu’il s’agisse de l’espérance de vie masculine, des taux de suicide et d’homicide ou encore de l’indice de fécondité, plus important que tout. Depuis 2009, la population de la Russie est repartie à la hausse à la surprise de tous les commentateurs et experts ».

Selon Todd, c’est le signe que la société russe est en renaissance, après les secousses causées par l’effondrement du système soviétique. Elle se compare avantageusement, sur de nombreux points, à bien des pays occidentaux, sans parler des pays d’Europe centrale ou de l’Ukraine, laquelle a, selon le démographe, « sombré dans une crise existentielle profonde ». Entretien complet date de Mai 2014 à lire dans Hérodote :

http://www.herodote.net/_La_Russie_nous_surprendra_toujours_-article-1468.php

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s