Le projet sino-russe de TGV Moscou-Kazan prend forme

 

kazan

Les chemins de fer russes ont présenté les premières esquisses du TGV sino-russe qui doit relier Moscou à Kazan, capitale de la République russe du Tatarstan, à 800 km de Moscou, à une vitesse de 360 Km/h. Selon les termes du contrat entre la société russe Sinara et la China National Railways, 80% des composants du train doivent être produits en Russie.

Ce projet est le résultat d’un accord signé en mai dernier entre les Chemins de Fer Russes et China Investment Corporation (CIC) qui prévoit un investissement de CIC équivalent de 4 milliards d’euros.

La ligne de TGV elle-même doit être également construite par un consortium sino-russe, opéré par les sociétés russes Nizhegorodmetroproekt, Mosgilprotrans et China Railway Eryuan Engineering Group.

Le projet a une dimension géopolitique évidente puisque les précédents TGV russes ont été construits jusqu’ici par l’Allemand Siemens.

A lire en russe dans RBC : http://www.rbc.ru/ins/business/03/12/2015/566024b29a79478a075c5e08

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s