Les moscovites rendent hommage au réalisateur Eldar Ryazanov

ryazanov

Eldar Ryazanov, un des plus grands réalisateurs de comédies soviétiques, décédé à Moscou  le 30 Novembre à 88 ans, a reçu l’hommage de plusieurs milliers de Moscovites à la Maison des Ecrivains.

Ryazanov fut l’auteur d’immenses succès et films cultes dans son pays, en particulier dans les années 60 et 70.

Ryazanov n’épargnait pas la société soviétique. Dans « Ironie du sort », un moscovite ivre mort se voit ainsi envoyé à Saint Pétersbourg par des amis facétieux ; il se réveille dans un HLM en tout point semblable à celui qu’il occupe à Moscou, à telle enseigne qu’il ne se rend compte de rien.

Le cinéma de Ryazanov est un exemple du continent méconnu du  cinéma  russe populaire, loin de l’image austère et intello que le cinéma russe conserve en Occident.

A lire en russe dans Kommersant : http://www.kommersant.ru/doc/2868205

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s