Alexei Koudrine prévient les Russes de jours difficiles à venir

koudrin

Alexey Koudrine, l’ex-ministre russe des finances, « chouchou » des milieux occidentaux, devrait  faire son retour dans la direction russe au sein de l’Administration Présidentielle, selon des informations du RBK. Est-ce un signe que la situation est perçue comme sérieuse ?

Koudrine, à son habitude, n’épargne pas le gouvernement de critiques et trace des perspectives plutôt sombres à court-moyen terme. Selon lui, la Russie pourrait faire face à une nouvelle baisse du PIB dans le cas où le prix du baril de pétrole tomberait en dessous de 35 $. Selon l’actuel président du Comité d’initiatives civiques, « tout chiffre  en dessous de 40 est déjà un motif de stress ».

Le baril de Brent est tombé cette semaine en dessous de 38 $ le baril pour la première fois depuis Décembre 2008. L’Agence Internationale de l’Energie (AIE) note pour sa part que les stocks mondiaux vont continuer à croître après le retrait des sanctions internationales  contre l’Iran.

Cette nouvelle chute du prix du pétrole, qui heurte à nouveau durement la valeur du rouble, est alimentée également par les décisions de l’OPEC dont les membres qui ne se sont pas accordés  sur une baisse de la production.

Les indicateurs économiques russes sont dans le rouge au quatrième trimestre, avec par exemple une baisse record des ventes automobiles en dépit d’une saisonnalité plutôt favorable en général.

http://www.rbc.ru/economics/12/12/2015/566b53919a7947e214688f31

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s