Non, Monsieur Chauprade, vous n’êtes pas les Français Libres !

531d40b3c8e4b61dc679e3b7f13e42fa_thumb_565

Nous apprenons, aujourd’hui, qu’Aymeric Chauprade vient de créer un mouvement politique intitulé « les Français Libres ».

Notre collectif « les Français Libres », qui existe depuis avril 2014, refuse cette récupération politicienne. M. Chauprade, guidé par son ressentiment à l’égard de Marine le Pen et du Front national, utilise le nom « Français Libres » pour s’opposer au parti (avec lequel notre collectif n’a d’ailleurs strictement aucun rapport non plus !) qui lui a permis d’être élu député européen.

Les Français Libres ne doivent pas être l’otage de la revanche politique de M. Chauprade.

Nous avons créé notre collectif, de citoyens français, notamment des Français de Moscou, en avril 2015, afin de créer un bulletin d’information sur la Russie et sur la relation franco-russe qui est publié chaque semaine, et envoyé à plus de 10 000 personnes.

Nous avons lancé une pétition signée par plusieurs parlementaires et par 5000 citoyens français pour lever les sanctions contre la Russie, livrer les Mistral à la Russie, défendre une politique d’indépendance nationale pour la France, qui ne se laisse pas intimider par certains grands media, l’OTAN, l’UE, d’autres puissances intéressées à creuser un fossé artificiel entre la Russie et les pays d’Europe occidentale, notamment le notre.

Nous contestons les positions d’Aymeric Chauprade, qui exprime, dans sa déclaration, son mépris du peuple, « les perdants de la mondialisation ». Un mouvement politique, digne de ce nom, ne doit pas mépriser ceux qui subissent la faiblesse de nos gouvernements. Le génie du politique est de mettre sa puissance au service des plus faibles. M. Chauprade, toujours prompt à citer les racines chrétiennes de l’Europe ferait mieux de s’en inspirer.

Aymeric Chauprade appelle à la dé-étatisation de la France. Oublie-t-il que ans l’Histoire de France, seul l’État a pu impulser une stratégie industrielle cohérente et puissante. S’il faut libérer les énergies, et réduire drastiquement la fiscalité, notamment pour les TPE et PME, cela ne peut être réalisé aux dépens de l’État stratège.

Enfin s’il faut contrer l’islamisme et le terrorisme, qui menacent nos vies et notre pays, il faut aussi régénérer la nation et réarmer l’État. L’État bafoué par sa soumission à Bruxelles et à un ordre mondial qui méprise notre indépendance nationale. Aymeric Chauprade, dans sa déclaration de lancement des « Français Libres » oublie de parler de l’indépendance de la France, elle est pourtant la condition essentielle pour que l’État soit en mesure de réaliser ses missions régaliennes.

L’État et la nation sont bien éloignés des préoccupations de M. Chauprade, aveuglé par son ambition personnelle. Nous emploierons tous les recours possibles pour contrer l’initiative de M. Chauprade. Nous refusons que notre projet, celui de simples Français, amoureux de la France soit volé, par une ambition politicienne, éloignée de notre combat pour l’indépendance de la France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s