Technip en lice pour la construction de Nord Stream 2

cdm40918_1

Une indiscrétion de Kommersant nous apprend que Technip s’est positionnée sur l’appel d’offres de Gazprom relatif à la partie sous-marine de Nord Stream 2.

Ce projet vise à doubler la capacité de l’actuel gazoduc reliant la Russie à l’Allemagne via la mer Baltique, au fond de laquelle il s’agira de poser deux canalisations sur près de 2500 kilomètres. Le contrat est estimé à 4 milliards de dollars.

Par le passé, l’entreprise française a déjà remporté des contrats en Sibérie, notamment pour la construction d’une usine GNL à Yamal et l’ingénierie d’unités de production de polyéthylène à Sibur. Toutefois, selon les experts (lire ici) les chances de Technip sont faibles car elle fait face à l’Italien Saipem et au Suisse Allseas. De sérieux concurrents ayant des antécédents avec Gazprom pour la construction de tuyaux sous-marins, dont le premier Nord Stream justement.

South Stream compte aussi parmi ces projets communs. Le gazoduc devait permettre d’acheminer du gaz de la Russie vers l’Europe centrale et occidentale à travers la mer Noire, les Balkans et l’Italie. C’était sans compter son abandon par Gazprom, fin 2014, et Nord Stream 2 suscite désormais l’ire du président du Conseil italien, Matteo Renzi.

Technip peut donc encore espérer une décision politique défavorable à Saipem. Notons également que le groupe russe a indiqué qu’il n’excluait pas de retenir deux prestataires.

La réponse est attendue pour janvier.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s