La Russie et l’Europe envoient une sonde étudier des traces de vie potentielles sur Mars

proton-M

La fusée russe « Proton-M » lancée depuis le cosmodrome de Baïkonour a placé en orbite terrestre ce 14 mars les deux véhicules spatiaux de la mission russo-européenne ExoMars-2016. La mission a pour objectif d’étudier l’atmosphère et la présence de glace d’eau dans le sol martien.

ExoMars est un projet conjoint de l’Agence russe Roscosmos, et de l’Agence spatiale européenne (ESA) dans le cadre du programme Mars Exploration.

L’objectif principal de la mission de l’année 2016 est de trouver des traces de méthane dans l’atmosphère de la planète, ce qui renforcerait la thèse de la présence de vie dans le présent ou le passé de Mars, ainsi que de tester les technologies clés pour la deuxième mission ExoMars. La deuxième étape de la mission est en effet prévue en 2018 ; elle prévoit un forage du sol de Mars à deux mètres de profondeur.

Plus de détails en russe dans RBC:

http://www.rbc.ru/technology_and_media/14/03/2016/56e689149a79477e4d1f6970?from=main

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s