Jean Marc Ayrault donne le signal de l’apaisement à Moscou

ayrault

Si les journalistes sont irresponsables, et n’ont en général pas à payer le prix de leurs erreurs, sinon de leurs mensonges, il n’en est pas de même avec les politiques, qui sont en prise avec un réel tenace et prennent des décisions graves, dont ils ont à rendre compte, du moins dans les régimes démocratiques. C’est là ce que nous inspire la récente visite du nouveau ministre des Affaires étrangères de la France à Moscou la semaine dernière, marqué par une volonté d’apaisement avec la Russie, et un retour à la réalité.

Jean-Marc Ayrault a appelé Kiev à « remplir ses obligations » dans l’application des accords de Minsk. « Les manœuvres de retardement, ça n’a que trop duré ! », a répété le ministre, interpelant le pouvoir ukrainien sur les réformes promises et jamais appliquées, comme les amendements à la constitution sur un statut spécial du Donbass. « La France espère des résultats d’ici à la fin du premier semestre 2016 », a-t-il insisté.

Pour Arnaud Dubien, directeur de l’Obsevatoire franco-russe, « Jean-Marc Ayrault a dit pour la première fois tout haut ce que les diplomates français pensaient tout bas »; la critique de la position ukrainienne et des « manœuvres de retardement » de Kiev est un élément nouveau dans la rhétorique occidentale sur l’Ukraine.

« Les autorités françaises font désormais une analyse lucide de la position ukrainienne sur les accords de Minsk et de la trajectoire générale de ce pays », indique le directeur de l’Observatoire franco-russe, qui rappelle que depuis l’entrée en vigueur des accords, en février 2015, les autorités ukrainiennes n’ont toujours pas organisé de votes sur la réforme constitutionnelle, la loi électorale, ni l’amnistie, et affichent une volonté de réécriture et de relecture des accords de Minsk, en particulier sur la question du contrôle de la frontière avec la Russie ». « On sent plus de pragmatisme dans les propos de Jean-Marc Ayrault que chez son prédécesseur » ajoute Arnaud Dubien.

 A lire en détail dans le Courrier de Russie : http://www.lecourrierderussie.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s