Matthias Fekl confirme à Moscou les blocages sur le Traité Transatlantique

fekl

[Matthias Fekl, Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur et aux Français de l’étranger  à Moscou]

Le Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur et aux Français de l’étranger Matthias Fekl était à Moscou pour une visite « d’une durée rarissime dans mon agenda de déplacements » (3 jours) a t-il précisé. Matthias Fekl a dans ce cadre rencontré la communauté française, insistant sur l’aspect important que revêt la relation franco –russe pour lui, son engagement à maintenir le dialogue « malgré les turbulences actuelles », rappelant que la Russie est un « grand pays ami ». Le déplacement de Matthias Fekl  se situe dans la suite de ces multiples visites et contacts gouvernementaux de ces derniers mois. Sur le plan du symbole, le compte y est, indiscutablement.

Cependant,  si l’élocution est parfaite, le discours parfaitement déroulé, les mots choisis avec soin et la langue française honorée (vive l’élitisme républicain !), on est en revanche déçus par la substance. Le message marque en effet un retrait par rapport aux précédentes interventions, en particulier celles d’Emmanuel Macron ou de Jean Marc Ayrault.  Matthias Fekl répète que tout initiative pour la levée des sanctions doit se faire « dans le cadre approprié » (entendre, l’Union Européenne) et est subordonné à l’application totale des Accords de Minsk par la Russie (impossible…). Pas un mot, du moins en public, sur l’absence de volonté a Kiev d’appliquer les accords de Minsk. Le ministre minimise les conséquences sur l’économie française de la confrontation avec la Russie et de la guerre des sanctions; il évoque une « déstabilisation » (russe) de l’Ukraine, sans mentionner les déstabilisations inaugurales, notamment celle de «l‘Euromaidan». C’est au final un véritable catéchisme de la pensée unique sur le sujet qui nous est servi (impeccablement, il faut dire).

Xavier Moreau, présent, ne manque pas d’interpeller avec vigueur le ministre sur ce catéchisme, et rappeler que les sanctions heurtent en premier les pays Européens (« vous en remettez pour 6 mois, Poutine vous en remettra pour un an »). Un autre orateur rappelle que les sanctions contre Cuba ont été votées sous Eisenhower, que bien des présidents US se sont succédés et sont morts depuis, mais que le dirigeant de Cuba s’appelle toujours Castro – bref insiste sur l’inefficacité en général des sanctions.

Faible, a notre avis, sur le sujet russe, Matthias Fekl se montre plus incisif sur le Traité Transatlantique. Il rappelle que dans l’état actuel des négociations, 46% des marchés publics US seraient ouverts aux entreprises françaises, contre 90% du coté français. Matthias Fekl pointe la totale dissymétrie, en l’état, des négociations, comme le risque de « détricotage » à leur seul profit que tout accord potentiel par les Etats fédérés américains.  Bref selon Matthias Fekl, il n’y aucune guère de chances d’arriver à un accord en 2016 « qui se serait pas fortement défavorable a la France ». On se félicite, sur ce point au moins, de la volonté du gouvernement de défendre les intérêts de la France et tout simplement une certaine équité dans les relations internationales. Le ministre se montre aussi conscient des problèmes que posent l’extraterritorialité du droit américain, et son impact sur la capacité des banques françaises à financer des projets français dans des pays qui n’ont pas honneur de plaire à la superpuissance américaine.

Comme souvent  le plus intéressant se produit off-record. On a vu avec intérêt Xavier Moreau avoir un entretien ouvert et cordial avec le ministre et l’Ambassadeur de France, en fin de rencontre.

La rencontre avec Matthias Fekl laisse une impression mitigée.  A la satisfaction de voir devant nous un ministre attentif aux symboles, lucide sur les intentions de la superpuissance américaine, s’associe la déception de voir déroulé un catéchisme européiste largement déconnecté des réalités.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s