La Commission des affaires européennes du Sénat se prononce pour une levée progressive des sanctions contre la Russie

Senat

La Commission des affaires européennes du Sénat français a adopté la proposition de résolution européenne présentée par Yves Pozzo di Borgo (UDI – centriste) et Simon SUTOUR (Socialiste et Républicain – Gard) le 26 mai 2016 sur le régime de sanctions de l’UE à l’encontre de la Russie.

Interview de Yves POZZO di BORGO et Simon SUTOUR, auteurs de la proposition de résolution relative au régime de sanctions de l’UE à l’encontre de la Russie, publiée sur le site du Sénat :

L’Union européenne a pris des sanctions contre la Russie en mars 2014 à la suite de l’annexion de la Crimée et des événements dramatiques que nous connaissons dans l’Est de l’Ukraine. Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Simon SUTOUR : Il existe trois catégories de sanctions : des sanctions politiques et diplomatiques, la suspension des sommets UE-Russie par exemple ; des sanctions qui visent des individus, dont des parlementaires russes, et des entités ; des sanctions économiques sectorielles. Ces sanctions n’ont pas été inutiles. Mais elles ont un coût et ont altéré les relations avec l’Union européenne. En outre, en réponse à ces sanctions, la Russie a adopté des contre-sanctions sanitaires qui pénalisent notre agriculture. Les sanctions ont en effet été reconduites à plusieurs reprises, et le Conseil européen de la fin juin doit se prononcer sur leur éventuelle prolongation. La situation actuelle n’est satisfaisante ni pour la Russie, ni pour l’Union européenne et ses États membres, ni pour l’Ukraine. C’est pourquoi, selon nous, il faut en sortir selon des modalités précises que nous détaillons dans notre proposition de résolution européenne qui est adressée au Gouvernement.

Précisément, pouvez-vous nous exposer le dispositif que retient votre proposition de résolution européenne ?

Yves POZZO di BORGO : Elle affirme la nécessité d’avancer, tout en proposant une solution à la fois concrète et réaliste de « sortie de crise ». Si nous ne pouvons accepter l’annexion de la Crimée, nous devons aussi favoriser le règlement du conflit dans le Donbass. Pour cela, nous avons une feuille de route : ce sont les accords de Minsk de février 2015, dans lesquels la France s’était très fortement impliquée. Nous lions l’allégement progressif des sanctions économiques sectorielles à des progrès significatifs et ciblés dans la mise en œuvre des accords de Minsk. Nous demandons également une réévaluation des sanctions diplomatiques et politiques, avec un rétablissement des réunions bilatérales de haut niveau entre les États membres et la Russie. Enfin, nous souhaitons la levée sans délai des sanctions individuelles visant les parlementaires russes. Naturellement, l’allégement de ces sanctions européennes devrait s’accompagner de mesures identiques du côté russe, les sanctions sanitaires en particulier. Cette logique de sanctions ne saurait prendre indéfiniment en otage les relations entre l’Union européenne et la Russie.

Quelles sont, selon vous, les perspectives pour ces relations ?

Simon SUTOUR : Actuellement, elles sont quasiment gelées et ce n’est satisfaisant pour personne. Nous devons pouvoir nous projeter au-delà du dossier ukrainien. Nous poursuivons un objectif selon nous fondamental, compte tenu de la situation internationale : l’établissement d’un partenariat stratégique entre l’Union européenne et la Russie. En mars dernier, les ministres des affaires étrangères de l’Union européenne se sont mis d’accord sur cinq principes directeurs pour les relations avec la Russie. Parmi ceux-ci figure la possibilité d’une coopération sélective avec la Russie sur des questions présentant un intérêt pour l’UE. C’est effectivement sur cette voie qu’il faut s’engager. Le rétablissement de la confiance est indispensable. C’est l’objet de nos travaux à venir.

https://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppr15-643.html

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s