Fillon dans le piège de l’euro

fillon

La victoire de Francois Fillon à la primaire de la droite et du centre est indiscutablement la défaite de l’idéologie dite néo-conservatrice (atlantiste), qui domine presque entièrement le Parti Socialiste, mais qui inspirait également la candidature de Juppé et d’autres. De ce point de vue, sa victoire ne peut pas ne pas réjouir.

Pourtant, il serait coupable de s’arrêter la et de ne pas voir que l’attachement à l’euro, et l’adaptation de la France au forceps à ce contexte, donne sa cohérence à toutes les propositions économiques de François Fillon, comme l’analyse Jacques Sapir (http://russeurope.hypotheses.org/5472).

On résumera avec Sapir assez simplement l’échec économique probable qui attend Fillon dans le cadre de l’euro : « l’existence d’un écart lié à la fois à la sous-évaluation de la monnaie allemande dans le cadre de l’euro et à la surévaluation de la monnaie française est indéniable. (…) Sans un écart du taux de change d’au moins 25% entre l’Allemagne et la France, la France n’est pas compétitive ».

Nous invitons à lire également l’analyse consacrée à ce thème par Romaric Gaudin dans la Tribune, qui montre la convergence entre la vision de François Fillon et celle de Wolfgang. Schäuble, ministre allemand des finances connu pour être l’auteur principal du martyr infligé à l’économie grecque.

http://www.latribune.fr/economie/presidentielle-2017/merkel-fillon-ou-le-retour-de-la-glaciation-economique-de-la-zone-euro-618787.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s